Musée Guerre et Paix : retour sur le grand nettoyage hivernal

Musée Guerre et Paix : retour sur le grand nettoyage hivernal

Le Musée Guerre et Paix en Ardennes a rouvert ses portes ce samedi 1er février. Retour sur le grand nettoyage hivernal ! 

Durant ces quelques semaines de fermeture annuelle, l’équipe du Musée s’est affairée à des travaux de maintenance qui ont consisté en un immense nettoyage des vitrines et des nombreuses pièces de la collection, et ce dans les 3.500 m2 de la surface d’exposition. De plus, cette période « de pause » permet aux agents du musée de mettre en place les nouveautés et d’établir le programme d’animations pour l’année. « 2020 est une année ponctuée par le cent-cinquantenaire de la guerre de 1870, le 80e anniversaire de l’appel du 18 Juin 1940, de la Campagne de France et de l’exode des Ardennais en Vendée. Ce sont des événements marquants pour l’histoire des Ardennes. Nous allons les mettre en avant grâce à des animations inédites. Premier événement phare : la venue de collégiens de Vendée début février lors d’un échange scolaire », explique Marie-France Devouge, Responsable du Musée. 

Nouveautés !

  • L’installation de trois nouveaux films sur la Première et la Seconde Guerres Mondiales, et sur la Paix depuis 1945. Ce dernier est d’ailleurs diffusé dans l’espace conclusif. 
  • Des objets dérivés à l’effigie du Musée sont désormais en vente : cartes postales, mugs, porte-clés… 
  • Le Musée Guerre et Paix est présent sur Instagram. Abonnez-vous au compte @guerreetpaix08 et suivez toute l’actualité !

Collecter, exposer, conserver

Alfred Umhey, chargé de collection, s’est notamment occupé à restaurer certaines pièces du musée, comme c’est le cas pour cette veste de l’uniforme d’un sous-marinier, datant de 1917 (cf photo) Précision, patience et technicité sont les maîtres mots de ce féru d’histoire. « Au musée, je suis chargé de l’inventaire, de mettre en exposition les pièces et de gérer la petite restauration. Les objets qui nécessitent une restauration plus importante sont envoyés chez des spécialistes. J’interviens également sur la création de dioramas, des dispositifs pédagogiques », commente ce figuriste, incollable sur toutes les questions liées à la reconstitution historique. 

Musée Guerre et Paix : dans les coulisses, avant la réouverture Musée Guerre et Paix : dans les coulisses, avant la réouverture

Le saviez- vous ? 

14.000 objets composent la collection du Musée. Les 2/3 sont en réserve et permettent d’être prêtés à d’autres musées dans le cadre de partenariats, ou d’agrémenter au besoin la muséographie déjà en place. 

À lire également

Votre navigateur est désuet!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×