Exposition Destins liés. La libération des Ardennes en 1918

Exposition Destins liés. La libération des Ardennes en 1918

Musée Guerre et Paix en Ardennes - Exposition temporaire

Exposition temporaire
du 12 octobre au 23 décembre 2018

L’année 1918 reste ambivalente pour les Ardennais. Alors que le territoire des Ardennes est enfin libéré d’une longue et éprouvante occupation, c’est aussi l’année des immenses destructions causées lors des combats de la Libération, et de la douleur face à l’immensité du désastre. C’est donc à la rencontre des nombreux destins particuliers qui ont participé à cette tragique histoire que le Musée Guerre et Paix en Ardennes vous convie du 12 octobre au 23 décembre 2018, à travers cette nouvelle exposition temporaire.

À propos de l'exposition

L’exposition « Destins liés. La libération des Ardennes en 1918 » emprunte son nom au livre paru cette année aux éditions Terres ardennaises et en partage la logique : celle de raconter une histoire commune, autour d’un évènement, la libération des Ardennes en 1918. Elle sera présentée du 12 octobre au 23 décembre 2018 dans l'Atrium du musée Guerre et Paix en Ardennes

Exposition labellisée Centenaire de la Grande GuerreLabellisée "Centenaire de la Grande Guerre", l’exposition prend appui sur des objets issus des collections du musée mais aussi sur une abondante iconographie, pour la plupart inédite, qui permet d’illustrer la libération d’un grand nombre de communes ardennaises.

 

Destins d’Ardennais, de Français, d’Allemands, d’Américains, de Tchèques, d’Italiens…

RUMIGNY Un coin du village. Cantonnement d'une ambulance. Au 1er plan, soldat italien lavant son linge (Collection La Contemporaine)

Ils étaient Français, Américains mais aussi Tchèques et Italiens…
A partir de fin septembre, ils participent aux grandes offensives générales alliées, sur les fronts de Champagne et d’Argonne. L’apport massif des soldats américains leur confère une supériorité numérique face à leurs adversaires allemands. Les combats sont acharnés et le resteront jusqu’au tout dernier jour de la guerre mais l’issue victorieuse semble proche.

Ils étaient Allemands…
Les forces les plus combatives ont été décimées en menant les offensives du printemps et de l’été et ce sont des troupes épuisées qui doivent faire face aux coups de boutoir alliés. Elles se replient sur des nouvelles lignes de défense, dévastant méthodiquement le terrain libéré. Leurs alliés austro-hongrois, turcs et bulgares s’effondrent sur les autres fronts tandis que de graves troubles sociaux et politiques gagnent le pays.

Ils étaient Ardennais…
Depuis quatre années interminables, ils vivent occupation et souffrances et aspirent par-dessus tout à la libération de leur territoire. Certains sont évacués des zones de combats, tandis que d’autres vont se réfugier dans les caves pour faire face aux bombardements. La joie d’être libérée s’est accompagnée de la peur d’être tué et de la désolation face aux destructions qui ont été massives.

Ils ont tous en commun d’avoir été présents dans les Ardennes au cours de ces mois d’octobre et de novembre 1918 qui ont mené à la libération du territoire.

Infos pratiques

  • Lieu : Atrium du musée Guerre et Paix en Ardennes
     
  • Dates : du 13 octobre 2018 au 23 décembre 2018
     
  • Public : tous publics
     
  • Accessibilité : 

À lire également

Votre navigateur est désuet!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×

Exposition Destins liés. La libération des Ardennes en 1918 | Musée Guerre et Paix en Ardennes

Erreur

Le site Web a rencontré une erreur inattendue. Veuillez essayer de nouveau plus tard.